TEST CHAUSSURES – New Balance Impulse

On attendait l’arrivée de la Impulse de New Balance avec une certaine impatience. La Adizero Boston de Adidas avait pris le devant de la scène depuis quelques saisons sur la catégorie « chaussures entrainements rapides », c’est à dire le profil de modèle situé à mi-chemin entre la chaussure bien amortie et la chaussure de compétition. En rencontrant la Impulse FuelCell début 2018, nous avions vu juste sur le fait qu’une concurrente sérieuse de la Boston était entrain d’arriver (sortie en Juillet 2018).

Fiche technique

Modèle : Impulse

Marque : New Balance

Catégorie : Chaussure entrainements rapides / Chaussure entraînement gabarits légers

Terrain : Route

Poids : 225gr (taille 43)

Drop : 6mm

2 technologies d’amorti pour un dynamisme incroyable

New Balance a toujours eu une offre très complète de chaussures dynamiques. Entre les modèles 890 (leur modèle phare depuis quelques années) Zante, Boracay, ou encore la RC1500 (encore plus dynamique), il y a eu pléthore de choix chez NB, sans jamais arriver à déterminer laquelle était la plus complète. Nous avons sûrement trouvé la solution.

Pour ce modèle Impulse FuelCell, la marque américaine a justement combiné deux éléments de fabrication pour l’amorti dont justement son nouveau FuelCell, technologie légère qui pour faire simple est une mousse avec de l’azote intégré. NB a pour le coup revisité son amorti N2 déjà utilisés sur plusieurs modèles il y encore 4-5 ans de ça. Le deuxième élément de fabrication qui se combine au FuelCell n’est autre que le système Revlite, déjà utilisé sur le fameux modèle 890 depuis quelques années. Le Revlite, plus raide et plus « sec » que le FuelCell est utilisé en semelle intermédiaire.

Dynamisme ou amorti ? Alors c’est pour qui ?

La combinaison des deux systèmes d’amorti « light » de NB donne comme résultat : une semelle légère et hyper réactive. Les séances de fractionnés sont un pur bonheur, tout comme les courses courtes sur routes. Elle est exigeante car 225gr (en 43), ça fait peu de matière sous le pied, et la chaussure est relativement plate (drop 6mm), donc on ne mettra pas tous les profils dessus.

Dans la majorité des cas on la conseillera en seconde paire pour des séances de fractionné.  Néanmoins, si elle n’a pas grand chose à envier aux chaussures pures de compétitions en terme de réactivité, elle offre quand même un peu plus de protection que ces dernières. Un coureur léger ou un jeune athlète pourra l’utiliser sur ses footings.

Autrement, les coureurs qui voudraient travailler la foulée, avec un appui médio-pied un peu plus important, trouveront aussi leur bonheur dans ce modèle qui offre un déroulé de pied très naturel.

 

 

 

 

 

 

 

Une vraie pantoufle

Et justement : on passerai facilement des heures dedans ! Du haut de mes 63kgs tout mouillé, j’ai pu leur faire courir des sorties longues en prépa marathon, ainsi que le marathon lui même. Zéro ampoules et 100% confort. New Balance nous a sorti un chaussant type chaussettes, avec un avant pied un peu large mais pas trop, et un mesh sans couture légèrement extensible. Le confort est bluffant pour un modèle aussi dynamique. C’est du haut de gamme. C’est sans aucun doute le deuxième point qui fait de la Impulse ce qui est déjà un franc succès.

En résumé

Points forts :

  • Réactive
  • Légère
  • Confort du chaussant
  • (et elle a de la gueule !)

Points faibles :

  • Pour les adeptes de la Boston : un peu moins d’adhérence sur sol mouillé (ben ouais, mais la gomme Continental de Adidas…)
  • c’est tout, oui oui c’est tout !

L’auteur : Lucas, étrenne ses running entre les magasins

de Villeurbanne et de Chambéry,

sur route ou sur chemins

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Archives