TEST CHAUSSURES – Kinvara 10

10 ans de Kinvara… et cette chaussure gagne encore à être connue. Son déficit de notoriété ? Sûrement pas dû à sa qualité mais plutôt à une communication de Saucony moindre par rapport à des marques concurrentes qui mettent le paquet en visibilité. Franchement la Kinvara n’a pas besoin de briller sur les magazines, elle doit être conseillée soigneusement en fonction de votre profil. Explications…

Kinvara mi amore…

 

Fiche technique

Marque : Saucony
Modèle : Kinvara 10
Catégorie : chaussure dynamique, entraînement rapide.

Type de terrain : route ou chemins « propres »
Drop : 4 mm
Poids : 225gr (taille 42,5)

 

Une vraie pantoufle…

Allons-y directement : le chaussant de la Kinvara est extrêmement confortable et léger. C’est un chausson. On la mettrait bien à la maison.

Sur cette version 10, Saucony a amélioré 2 choses :

– un chaussant un peu plus précis sur l’avant du pied (top pour les séances rapides, durant lesquelles on aime être bien tenu sur tout le pied, en particulier pour la piste, dans les virages)

– 2 petits renforts en mousse au niveau du tendon d’Achille = ajouté à une tige talon très souple, elle permet de ne pas avoir de contrainte sur le tendon. C’est génial pour les fragiles d’Achilles.

Deux petits renforts en mousse au niveau du tendon d’achilles

… mais pas pour les pantouflards !

Allons droit au but : la Kinvara n’est pas faite pour tout le monde, mais peut convenir à des profils très différents en même temps.

La première chose quand vous la prenez en main : c’est un poids plume. On a l’impression de ne rien porter : 225 grammes sur la balance.

Comme toutes les Saucony, la semelle peut paraître épaisse, mais c’est essentiellement une impression visuelle. Une fois que vous mettez le pied dedans et que vous faites quelques foulées, vous sentez le contact au sol. En marchant la semelle paraît légèrement moelleuse (toute proportion gardée pour une chaussure dynamique), en revanche en courant on sent de la fermeté (dans le sens tonicité et dynamisme).

Aucun élément rigide dans la semelle

Le déroulé du pied est hyper souple et naturel, car on ne retrouve aucun élément rigide au niveau du médio-pied qui contraigne la foulée. C’est exactement l’objectif de cette chaussure : avoir une foulée sans contrainte, légère et naturelle. Justement une pose d’appui « médio pied » comme il est désormais coutume de dire. Avec un drop de 4mm qui donne une semelle presque plate, la Kinvara n’est clairement pas faite pour taper du talon. C’est donc une chaussure exigeante, qui nécessite une foulée adaptée… ou qui vous permettra de la travailler.

Une chaussure très souple avec un déroulé fluide et naturel

Le super compromis entre confort et légèreté 

Elle est sûrement la meilleure shoes du marché pour travailler votre foulée. Si vous avez envie « d’apprendre » à courir sur l’avant pied sans vous flinguer complètement le pied ou les mollets, la Kinvara est faite pour vous. Attention : chaque coureur ou coureuse étant différent(e) il est nécessaire de venir prendre des conseils pour savoir comment appréhender un changement de modèle et comment bien adapter votre pratique à une nouvelle foulée. On ne passe pas d’une chaussure hyper amortie à un modèle plat du jour au lendemain, et on n’achète pas une foulée avec sa chaussure (!).

La Kinvara n’est tout de même pas un modèle minimaliste, elle se situe à mi-chemin entre cette catégorie et les chaussures de footing classiques. Elle a quand même un déroulé confortable, un petit peu d’amorti, juste ce qu’il faut pour bien bosser son appui sans se faire mal.

Pour le reste, elle est soit une excellente chaussure pour séances de fractionnés et compétitions, soit un modèle d’entraînement quotidien pour les coureurs légers, plutôt dynamiques et avec la bonne foulée. Si certains d’entre vous sont adeptes de la Boston chez Adidas, vous trouverez donc aussi votre bonheur chez Saucony.

En bref

La Kinvara 10 est sans aucun doute l’un des meilleurs modèles de chaussures dynamiques du marché. Son chaussant est encore meilleur que sur les versions précédentes, et elle reste toute aussi dynamique. Une vraie bombe. Elle aura un usage différent en fonction de votre profil et de votre gabarit, mais c’est une chaussure qui a une utilité dans bien des cas de figures.

 

Le testeur : Lucas, escroc chez Run alp depuis le XIXe siècle.

Adepte de chaussures légères et dynamiques.

Share Button
Archives