TEST CHAUSSURES – Saucony Peregrine 8

Voilà plusieurs années que nous vendons le modèle Peregrine de la marque Saucony. Nous avons mis plusieurs années à faire intégrer aux coureurs que certains modèles légers (et favorisant une foulée plus dynamique et naturelle) pouvaient aussi convenir en trail. Le pari est pourtant osé puisqu’il s’agit de combiner protection, accroche/adhérence, et dynamisme…

La Peregrine c’est quoi ?

Modèle : Peregrine version 8

Marque : Saucony

Catégorie : Chaussure de trail dynamique

Poids : 310gr

Drop : 4mm

Dans la famille Saucony, la Peregrine est la petite soeur de la Xodus, plus stable et plus amortie. Les deux modèles font partie des références dans leurs catégories respectives.

Une semelle incroyable : très grosse accroche ET adhérence !

Semelle : une accroche de dingue et un déroulé souple

Quand on connaît les versions antérieures du modèle Peregrine, on l’attend chaque année au tournant. Les version 6 et 7, qui avaient la même semelle, ont conquis les trailers en recherche d’accroche et de légèreté, et ce grâce à sa semelle plutôt plate et « minimaliste » (drop 4mm) qui favorise un déroulé avant-pied/médio-pied.

La version 8 garde l’esprit même de ce qui a fait la Peregrine, mais diffère cependant légèrement :

1. elle est un tout petit peu plus lourde et « molle » que ses v6 et v7, car la semelle contient plus d’Everun* qu’avant. De la sorte elle est moins exigeante pour les mollets moins aguerris à des chaussures dynamiques et convient à un plus grand nombre de coureurs, et peut de même se porter sur des distances un peu plus longues.

2. la semelle d’accroche a changé… pour s’améliorer encore ! Ceux qui ont couru avec les versions précédentes se demanderont sûrement comment, et pourtant c’est bien le cas. L’accroche est toujours la même (crampons de 6mm !), mais la nouvelle gomme Powertrac de Saucony permet de gagner encore en adhérence sur sol mouillé. N’ayons pas peur des mots : c’est sûrement la meilleure chaussure du marché sur le combiné accroche/adhérence.

Une grande flexibilité axiale pour un déroulé souple et naturel

Chaussant : grand confort

Là aussi on se rend compte que Saucony a respecté son idée de faire de la Peregrine une chaussure à la fois un peu plus « pantoufle » et plus solide. Le modèle est plus confortable qu’auparavant, et la toile plus résistante. Le chaussant comporte très peu de couture pour une chaussure de trail, ce qui minimise évidemment les frottements. C’est un véritable point d’amélioration.

La Peregrine 8… pour qui, pour quoi ?

Soyons clair, la Peregrine n’est pas un modèle pour tout le monde. Beaucoup de trailers préféreront des chaussures plus « classiques », avec plus de stabilité et d’amorti, et un peu plus lourde aussi.

Les profils :

  • gabarits légers ou moyens sur distances plutôt courtes
  • coureurs avec une bonne « qualité de pied », donc une foulée plutôt médio-pied ou avant-pied

La Peregrine est un excellent compromis entre une chaussure classique et une chaussure minimaliste, permettant ainsi de retravailler sa foulée sans être traumatisante.

En résumé

Points forts :

  • Légèreté
  • Dynamisme
  • Accroche/adhérence incroyable
  • Confort

Points faibles :

  • Moins dynamique que ses versions antérieures
  • Moins stable que des modèles classiques.

*Everun = système d’amorti Saucony en EVA injecté

 

L’auteur : Lucas, exerce le métier le plus dur du monde chez Run Alp depuis 10 ans

et court depuis toujours sur tous les terrains.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Archives