Nos tests produits

TEST CHAUSSURES – Saucony Peregrine 8

Par 2 juin 2018 octobre 29th, 2019 2 commentaires

Voilà plusieurs années que nous vendons le modèle Peregrine de la marque Saucony. Nous avons mis plusieurs années à faire intégrer aux coureurs que certains modèles légers (et favorisant une foulée plus dynamique et naturelle) pouvaient aussi convenir en trail. Le pari est pourtant osé puisqu’il s’agit de combiner protection, accroche/adhérence, et dynamisme…

La Peregrine c’est quoi ?

Modèle : Peregrine version 8

Marque : Saucony

Catégorie : Chaussure de trail dynamique

Poids : 310gr

Drop : 4mm

Dans la famille Saucony, la Peregrine est la petite soeur de la Xodus, plus stable et plus amortie. Les deux modèles font partie des références dans leurs catégories respectives.

Une semelle incroyable : très grosse accroche ET adhérence !

Semelle : une accroche de dingue et un déroulé souple

Quand on connaît les versions antérieures du modèle Peregrine, on l’attend chaque année au tournant. Les version 6 et 7, qui avaient la même semelle, ont conquis les trailers en recherche d’accroche et de légèreté, et ce grâce à sa semelle plutôt plate et « minimaliste » (drop 4mm) qui favorise un déroulé avant-pied/médio-pied.

La version 8 garde l’esprit même de ce qui a fait la Peregrine, mais diffère cependant légèrement :

1. elle est un tout petit peu plus lourde et « molle » que ses v6 et v7, car la semelle contient plus d’Everun* qu’avant. De la sorte elle est moins exigeante pour les mollets moins aguerris à des chaussures dynamiques et convient à un plus grand nombre de coureurs, et peut de même se porter sur des distances un peu plus longues.

2. la semelle d’accroche a changé… pour s’améliorer encore ! Ceux qui ont couru avec les versions précédentes se demanderont sûrement comment, et pourtant c’est bien le cas. L’accroche est toujours la même (crampons de 6mm !), mais la nouvelle gomme Powertrac de Saucony permet de gagner encore en adhérence sur sol mouillé. N’ayons pas peur des mots : c’est sûrement la meilleure chaussure du marché sur le combiné accroche/adhérence.

Une grande flexibilité axiale pour un déroulé souple et naturel

Chaussant : grand confort

Là aussi on se rend compte que Saucony a respecté son idée de faire de la Peregrine une chaussure à la fois un peu plus « pantoufle » et plus solide. Le modèle est plus confortable qu’auparavant, et la toile plus résistante. Le chaussant comporte très peu de couture pour une chaussure de trail, ce qui minimise évidemment les frottements. C’est un véritable point d’amélioration.

La Peregrine 8… pour qui, pour quoi ?

Soyons clair, la Peregrine n’est pas un modèle pour tout le monde. Beaucoup de trailers préféreront des chaussures plus « classiques », avec plus de stabilité et d’amorti, et un peu plus lourde aussi.

Les profils :

  • gabarits légers ou moyens sur distances plutôt courtes
  • coureurs avec une bonne « qualité de pied », donc une foulée plutôt médio-pied ou avant-pied

La Peregrine est un excellent compromis entre une chaussure classique et une chaussure minimaliste, permettant ainsi de retravailler sa foulée sans être traumatisante.

En résumé

Points forts :

  • Légèreté
  • Dynamisme
  • Accroche/adhérence incroyable
  • Confort

Points faibles :

  • Moins dynamique que ses versions antérieures
  • Moins stable que des modèles classiques.

*Everun = système d’amorti Saucony en EVA injecté

 

L’auteur : Lucas, exerce le métier le plus dur du monde chez Run Alp depuis 10 ans

et court depuis toujours sur tous les terrains.

Rejoignez la discussion 2 commentaires

  • Bonjour,

    Quel est le retour que vous avez sur les chaussures de trail minimalistes ?

    C’est ce que je voulais essayer chez RunAlp Bourg-en-Bresse hier mais je pense que j’ai mal exprimé ma demande.
    Je veux travailler sur une foulée plus naturelle, plus proprioceptive et avec une pose avant-milieu du pied. Suite à une blessure vieille de 2 ans et une douleur qui récidive, j’ai fait le constat avec un coach que j’attaque trop avec le talon. J’essaie de faire évoluer ma foulée (en douceur et coachée).
    Sur votre conseil j’ai acheté une Saucony Peregrine ISO pour son drop de 4mm. La chaussure oriente la pose de mon talon quand je marche, j’ai l’habitude de ce fonctionnement mais ce n’est pas la « pose » naturelle telle que je l’imagine. (je n’ai pas essayé de courir avec)
    Avez vous des chaussures plus « minimalistes » en stock ? Est ce que j’ai fait le bon choix, contrairement à mon impression ? Je pratique le trail sur terrains accidentés, cela doit être pour cela que nous sommes partis sur un talon épais et rigide avec un drop de 4. Les chaussures minimalistes n’ont peut être pas assez d’amorti ? Mais c’est bien avec des chaussures bien amorties que je me suis fait un TFL, suivi d’une sciatique et d’une lombalgie …

    Merci pour votre avis.
    Cordialement.

    • admin dit :

      Bonjour,
      Si vous voulez travailler votre foulée, il faut de préférence le faire avec une paire de chaussures de route à très faible drop. En effet si vous marchez avec une Saucony peregrine il va être compliqué de ne pas poser le talon. Par contre en courant ce sera déjà plus facile de travailler cette fameuse foulée medio-pied mais cependant pas aussi bien qu’avec une chaussure de route.
      Ensuite prendre une paire de chaussures sans aucune épaisseur de semelle me semble un peu extrème. Par contre vous pouvez trouver des chaussures dans la marque Altra avec un drop zéro et un tout petit amorti. Mais le plus important c’est d’accepter que celà va prendre du temps pour modifier votre posture.
      cordialement
      Christophe

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.